La balistique des munitions de calibre 9mm : tout ce que vous devez savoir

120
black semi automatic pistol on black textile

Ces munitions bien connues vous intéressent tout particulièrement ? Voici le détail de la balistique des balles de calibre 9 mm. Dans cet article, vous trouverez également son histoire, ainsi que les utilisations dans les armes les plus courantes de la balle.

Qu’est-ce que la munition de 9 mm ?

Cette balle couramment utilisée pour le tir sur cible dans le monde entier possède une histoire et des caractéristiques qui lui sont propres. Voici les points les plus importants à retenir sur ce type de munitions.

A lire également : Comment réussir son premier rendez-vous sur un site de rencontre en ligne ?

Les détails de la balistique de ces munitions

Les balles de 9 mm sont appelées les 9×19 Parabellum et sont notamment les munitions courantes des armes de l’OTAN. Ce type de cartouche est le plus souvent propulsé vers la cible à l’aide d’une poudre à combustion rapide sans fumée.

La vitesse d’une balle de 9mm pour atteindre sa cible varie en fonction de l’arme employée, mais également du type de charge propulsive choisie. Ce projectile à une vitesse de déplacement qui dépasse la vitesse du son lorsqu’elle quitte le canon de l’arme, la vitesse de la munition est supérieure à Mach 1.

A voir aussi : Guide ultime pour organiser une fête à thème mémorable chez vous

L’origine de la munition de 9 mm ?

Cette balle, nommée Parabellum, tire son nom de la devise latine : “ Si vis pacem para bellum”, autrement dit, Si tu veux la paix, prépare la guerre. 

Dès 1908, cette balle est devenue le calibre standard de l’arme de tir de l’armée allemande. Ce calibre de cartouche est destiné aux pistolets semi-automatiques et a été introduit en 1902 sur les armes Luger.

La quantité de cartouches à l’achat peut être de 50, 500 ou 1000 balles. Le prix à l’achat des cartouches de 9 mm est de 22 euros pour 50 balles.

Comment utiliser une balle de 9 mm ?

Voici le fonctionnement de ce type de cartouche dans une arme de poing, de type semi-automatique. Vous devez dans un premier temps choisir le modèle de pistolet adapté à la taille des cartouches de 9 mm à poudre. 

Dans un pistolet semi-automatique, lorsque vous tirez une balle, une autre balle est placée de manière automatique dans la chambre de chargement de l’arme. La cartouche vide est immédiatement remplacée. Cette technologie est principalement réputée pour son aspect tactique et cet avantage de gain de temps.

C’est grâce à la glissière située sur le dessus du pistolet que vous actionnerez manuellement, que la première cartouche se placera dans la chambre du canon. Vous pouvez verrouiller cette cartouche dans la position arrière, et pas encore dans le canon, grâce au levier ou au cran de sûreté situé sur le côté du canon du pistolet en fonction des armes.

Vous pouvez également retirer le chargeur de la boîte de l’arme afin de le recharger et de remettre des cartouches pour le tir dans le pistolet. Cette balle possède un avantage : sa petite taille permet au tireur de charger et d’effectuer un plus grand nombre de tirs, avec un grand nombre de munitions en plomb avant de devoir recharger l’arme.

a bunch of bullet casings laying on the ground

Quelles sont les armes qui utilisent des balles de 9 mm ?

Cette munition est la plus répandue et la plus utilisée dans les armes du monde. Elle est cependant conseillée pour le tir dans certaines armes.

Ces balles sont utilisées dans différents types d’armes, par exemple, le Luger P08, qui tire son nom de Georg Luger (qui a créé ce pistolet, ainsi que démocratisé la balle qui s’y loge). Ces munitions ont une taille qui correspond au canon des armes appelées “Magnum”, et en sont les projectiles de catégorie standard. On retrouve ce type de balle dans des armes comme le Beretta 92, le Walther P 38 ou le Glock 18C.

Cependant, les munitions de 9 mm peuvent également être utilisées dans un fusil de chasse ou une carabine de jardin ou une carabine de pêche. Néanmoins, ces projectiles restent très dangereux et sont donc très réglementés.