Quand augmente le prix de l’électricité ?

1262

Le prix de l’électricité est encore en hausse comme chaque année. En France, ce prix est régulé par la Commission de Régulation de l’Énergie. Pour estimer les couts, les membres de cet organisme tiennent compte de plusieurs paramètres. Cette année, un plafonnement serait appliqué pour éviter une forte hausse.

Le bouclier tarifaire et l’augmentation du prix de l’électricité en 2022

Le gouvernement français a pris des précautions pour que le prix de l’électricité ne connaisse pas une forte augmentation en 2022. Les mesures prises avaient été annoncées en septembre 2021 par le ministre Jean Castex. Il s’agit en général de deux mesures principales.

A lire aussi : Remplissage d'enveloppe postale : astuces et étapes clés pour un envoi réussi

C’est grâce au premier dispositif que le prix de l’électricité a été maintenu jusqu’à la fin de l’année 2021. La deuxième mesure a consisté à instaurer un bouclier tarifaire. Cette disposition permet de maintenir la hausse du prix de l’électricité à 4 % au maximum.

Selon plusieurs études et d’après la CRE, le prix de l’électricité aurait connu une hausse de près de 45 % en absence du bouclier tarifaire. Les ménages pouvaient constater cette hausse depuis février 2022. Un surplus de près de 350 € aurait été nécessaire pour solder les factures d’électricités. Mais, à l’heure actuelle, on parle d’une augmentation de l’ordre de 5 € sur la consommation d’électricité annuelle.

A lire également : Un tour d'horizon sur l'utilisation des rondins de bois en décoration

La composition d’une facture d’électricité

Le montant affiché sur une facture de consommation électrique ne tient pas uniquement compte du nombre de kilowattheures utilisé. Au prix réel de l’électricité s’ajoute le cout de la production, le cout de l’acheminement de l’énergie produite et les taxes. Chacun de ces paramètres impacte véritablement le prix de l’électricité.

Qu’est-ce qui justifie la hausse du prix de l’électricité ?

La hausse des tarifs appliqués pour l’électricité est due à plusieurs raisons.

Les débuts de l’augmentation du prix de l’électricité

Pendant l’été 2021, les experts ont noté une crise sur le marché de l’énergie. Cette crise a engendré une augmentation progressive du prix de l’électricité et du gaz. En effet, juste après le confinement, les demandes en énergies ont radicalement augmenté. Ceci a entraîné une hausse du prix des matières premières comme le pétrole et le gaz.

En France, le gaz utilisé est exporté à hauteur de 99 %. La hausse du prix sur le marché international a donc eu une répercussion sur le cout du gaz sur ce territoire. Or, le prix de l’électricité est étroitement lié à celui du gaz. Lorsque le prix du gaz augmente, celui de l’électricité augmente également.

Pour mieux comprendre cette liaison, il faut retourner aux méthodes de productions de l’électricité. En effet, l’énergie électrique est produite à partir de l’utilisation de plusieurs autres combustibles comme le charbon et le gaz. Étant donné que ces matières coutent de plus en plus cher, le prix de l’électricité en est directement impacté.

Autres raisons

En dehors de ces faits, la hausse du cout de l’énergie est due à d’autres facteurs. En première position, on retrouve les taxes sur l’électricité. Aujourd’hui, cette taxe a une évaluation de 30 % du cout TTC de l’électricité. Elle est fixée par les pouvoirs publics qui veillent à sa collecte.

Les besoins de modernisation se font aussi ressentir dans le domaine de l’énergie. Les producteurs allouent donc de nouveaux budgets pour rénover les anciennes installations. Ces opérations sont assez couteuses et le cout des travaux, s’additionne au prix de l’électricité.

Les alternatives pour faire face à l’augmentation du prix de l’électricité

Depuis 2007, le prix de l’énergie électrique augmente progressivement. Cependant, les consommateurs peuvent recourir à d’autres solutions pour économiser sur leurs factures d’électricités.

La plupart des consommateurs ne le savent pas, mais les formules de fournitures d’électricité sont généralement sans engagement. Vous pourriez de ce fait, résilier un contrat en respectant les normes, pour souscrire à l’offre d’autres fournisseurs. Cette opération est souvent gratuite et rapide.

Ainsi, les résidents peuvent profiter de la concurrence pour choisir le fournisseur qui propose le meilleur tarif. Si vous ne voulez pas changer de fournisseur, vous pouvez changer d’offre. Il est très probable que vous trouviez une nouvelle offre s’adaptant à vos besoins et surtout moins couteuse.