BTS comptabilité et gestion, indispensable pour exercer en tant que comptable confirmé

88

Il est nécessaire de suivre des parcours adaptés pour devenir comptable et exercer au sein d’une entreprise, un cabinet, une assurance ou une banque. La possession d’un BTS comptabilité et gestion figure parmi les premières conditions pour y accéder. Que faut-il savoir concernant ce diplôme ?

Définition du BTS comptabilité et gestion

Le Brevet de Technicien supérieur en comptabilité et gestion est un diplôme Bac+2. La durée de la formation est de deux ans après le Bac. Sa préparation s’effectue évidemment au sein des lycées publics et des établissements sous et hors contrat. Ce n’est pas tout, puisque le BTS comptabilité et gestion peut aussi se préparer dans les organismes de formation à distance, les écoles de commerce, etc. La fonction principale d’un comptable, c’est la traduction comptable des opérations commerciales et financières ainsi que l’établissement de tous les documents correspondant à ces tâches. Celui-ci peut également être amené à effectuer l’analyse des informations en vue d’établir des décisions de gestion. Après ces deux années, les étudiants sont immédiatement opérationnels. Ils peuvent donc effectuer différentes opérations comme :

A voir aussi : Différence entre un compte Instagram professionnel et personnel

  • Réalisation des déclarations fiscales et sociales
  • Enregistrement des opérations courantes
  • Mettre en place une comptabilité analytique, etc.

Avec de la motivation et de la perseverance, il est possible de devenir expert en comptabilité avec un bts comptabilité et gestion. Cependant, il est nécessaire de poursuivre les études afin d’acquérir davantage de compétences.

Les modalités pour accéder à la formation

Un étudiant souhaitant poursuivre ses études pour obtenir un BTS comptabilité et gestion doit être titulaire d’un Baccalauréat général, professionnel ou STMG. En général, l’admission s’effectue suite à une étude de dossier ainsi qu’un entretien. De plus, il existe des compétences et des aptitudes qu’il faut posséder pour être admis auprès des établissements concernés. Étant donné que les études tournent principalement autour de la comptabilité et de la gestion, il faut avoir le goût des chiffres et des calculs. Le candidat doit montrer de l’intérêt au monde de l’entreprise, notamment au niveau de l’économie et des finances. Aussi, il est important d’avoir le sens de l’organisation tout en se montrant rigoureux.

A voir aussi : Quels programmes d’aide de Pôle Emploi choisir ?

Les stages pour décrocher un BTS comptabilité et gestion

Les stages sont obligatoires pour la préparation du BTS comptabilité et gestion. Sa durée est de 10 semaines, soit 5 à 6 semaines consécutives à la fin de la première année de la préparation. Ce n’est pas tout, car les étudiants doivent effectuer un autre stage de 4 à 5 semaines consécutives pendant la deuxième année. Ces stages sont importants puisqu’ils permettent avant tout de se familiariser avec le monde professionnel. Il s’agit d’une étape essentielle qui permet aux étudiants de bénéficier d’une immersion dans le domaine de la comptabilité et gestion.

Les capacités des étudiants suite à l’obtention du diplôme

Les étudiants qui suivent les deux années de préparation pour obtenir un BTS comptabilité et gestion acquièrent toutes les compétences qui sont nécessaires pour exercer en tant que comptables ou gestionnaire. Ainsi, ils devront être capables d’effectuer l’enregistrement comptable et les travaux fiscaux comme la déclaration du résultat fiscal ou la déclaration de TVA. Après avoir décroché ce diplôme, les étudiants doivent également être aptes à réaliser tous les travaux administratifs et comptables relatives à la gestion du personnel, ceci inclut par exemple la comptabilisation de l’épargne salariale. Ce n’est pas tout puisqu’ils seront aussi amenés à contrôler les opérations financières et commerciales de l’entreprise ou l’organisme où ils exercent ce métier. D’autres tâches peuvent également être confiées à un comptable ou un gestionnaire, notamment la réalisation du diagnostic financier, l’analyse des performances financières, établissement des tableaux de bord, etc.