Enterrement de vie de jeune fille : passez des moments inoubliables entre copines

621

L’enterrement de vie de jeune fille est une tradition qui remonte au XXe siècle selon les historiens. À l’époque, il s’agissait simplement de partager une collation ou un goûter entre amies pour célébrer le dernier jour de célibat de la future mariée. Cependant, c’est dans les années 1970 que l’enterrement de vie de jeune fille (EVJF) prend une toute autre dimension. En effet, il devient une occasion de faire la fête entre copines, marquant ainsi le début de moments inoubliables. Aujourd’hui, l’EVJF est devenu un événement incontournable, où les amies proches se réunissent pour offrir à la future mariée des souvenirs mémorables avant son mariage.

Que peut-on faire durant un enterrement de vie de jeune fille ? 

L’organisation d’un enterrement de vie de jeune fille peut être un défi, notamment en ce qui concerne l’établissement du budget, car les activités à faire en dépendent. Premièrement, vous pouvez mettre en place une cagnotte où chaque invitée contribue selon ses moyens, en utilisant par exemple une cagnotte en ligne anonyme et sécurisée. Deuxièmement, vous pouvez prendre en charge les frais de l’événement à l’avance et ensuite les diviser entre les participantes.

A lire également : Les 10 actrices les plus populaires en 2020

Les activités à réaliser pour un enterrement de vie de jeune fille réussi doivent être choisies en fonction de votre budget. Sur ce, vous pouvez opter pour : 

  • Une journée de détente au spa ou en thalassothérapie ; 
  • Une soirée gastronomique au sein d’un restaurant réputé ; 
  • Une séance de karaoké. 

Pour les plus aventureuses, une randonnée sur plusieurs jours ou une session d’accrobranche peut être une excellente option. Si vous avez un peu plus de budget, une virée shopping dans une capitale européenne peut être excitante. Pour ceux qui cherchent une activité exceptionnelle, voire hors du commun, vous trouverez ce dont vous avez besoin en lisant cette page

A voir aussi : Une croisière inoubliable avec Ponant au départ de Marseille

Par contre, sachez que selon la tradition, la future mariée ne paie rien lors de son enterrement de vie de jeune fille. Peu importe l’activité choisie, l’essentiel est de créer des souvenirs mémorables et de faire en sorte que la future mariée se sente spéciale et aimée.

Qui peut organiser un enterrement de vie de jeune fille ? 

Traditionnellement, l’organisation d’un enterrement de vie de jeune fille est confiée aux témoins du mariage et aux demoiselles d’honneur. Cependant, les choses ont évolué et aujourd’hui, la mariée a le choix de confier cette tâche à n’importe quelle invitée. Il n’y a pas de règles strictes quant à celui qui peut organiser l’EVJF, l’important est que la personne choisie soit motivée et prête à créer un moment de complicité entre filles inoubliable.

Quant au moment idéal pour organiser l’enterrement de vie de jeune fille, il se situe généralement entre une semaine et un jour avant la date du mariage. Cela permet de profiter pleinement de cette période de pré-mariage tout en laissant suffisamment de temps pour finaliser les derniers préparatifs. Ainsi, les préparatifs de l’EVJF devraient commencer environ deux à trois mois avant le jour où les deux époux échangeront leurs vœux.

Si vous êtes celle qui organisera cet événement inédit, assurez-vous de prendre en compte les disponibilités de la mariée et des invitées, ainsi que de planifier en fonction des activités et des lieux choisis.